mercredi 29 septembre 2010

Il y a ceux qui pensent

Il y a ceux qui trouvent que le monde va bien.

Il y a ceux qui trouvent que le monde va mal et qu’il n’y a rien à faire.


Il y a ceux qui trouvent que le monde va mal et qu’il y a quelque chose à faire.


Je considère les premiers comme des esprits fermés et irréalistes.


Je considère les seconds comme des esprits de mauvaise foi réalistes.


Je considère les derniers comme des esprits utopistes et irréalistes.


...Mais je préfère les derniers des trois. :-)


Il y aussi ceux qui ne pensent rien.


O

jeudi 16 septembre 2010

Ce soir, mangez végéta*ien...

... nous dit une nouvelle pub qui a été lancée par un groupe de médecins américains, le Comité pour une médecine responsable, aujourd'hui à Washington, selon un article sur Yahoo actualités.

La pub en question, publiée sur Youtube, dure 39 secondes et va droit au but. Une pub choc ? À vous de voir !

Faut dire que depuis qu'on a vu Super Size Me, de Morgan Spurlock, on se doutait bien que ça pouvait finir comme ça, non ?

Alors, si le cœur vous en dit - sans jeu de mots - peut-être aurez-vous envie d'essayer plutôt le Super Charge Me ? Bien que je n'aie pas vu cette vidéo, moi, je continue mon cheminement sur la route verte de l'alimentation vivante.

En 2008, une amie m'a fait découvrir les Green smoothies et j'ai a-do-ré ! Depuis, j'en parle autour de moi et je les fais découvrir à qui le veut. Si vous voulez une démonstration, rien de plus simple, un coup de fil et on s'en fait un ! ;-)

Donc, chaque matin, après mon pamplemousse ou un bol de fraises ou de melon, ça dépend des saisons, je fais un green smoothie (épinards, bananes et fraises, notre préféré) et je me sers en premier... car il y a des fans qui rôdent autour du mélangeur dans ma cuisine ! J'ai beaucoup plus d'énergie et je peux passer plusieurs heures sans rien manger d'autre. Plus tard, pendant la journée, je mange une grosse salade avec des poivrons ou des pommes, des concombres ou des carottes râpées et parfois des graines de tournesol (un petit moment sous le grill, c'est plus savoureux... mais comme tout aliment chauffé, ça perd un peu de minéraux et de vitamines). J'ajoute généralement du lin doré moulu à mes smoothies et j'ai découvert le chanvre pour la même utilisation ou pour saupoudrer sur mes salades.
un de nos petits potagers

Bien que j'aime beaucoup le riz, le quinoa, le maïs ou le pain, je ressens un grand bien-être à manger autant de fruits et de légumes frais tous les jours.

Faut dire que notre jardinier permaculteur bio personnel a fait des merveilles tout autour de la maison et que notre panier ASC de la Ferme Campanipol est rempli à profusion cet été alors nous en profitons à plein. Merci à nos fermiers-partenaires !

Enfin, faut pas non plus se mettre à avoir peur de la mort mais si elle est naturelle, du genre pas des suites d'une maladie longue et souffrante, ce sera peut-être plus facile à accepter, n'est-ce-pas ?

Santé !

Edith

dimanche 12 septembre 2010

L'école des films de David Gilmour

Tiens, ça fait un moment que nous avons blogué et ce n'est pas faute d'avoir écrit, au contraire. C'est plutôt qu'à tant écrire, on ne sait plus quoi publier en premier et quels textes attendront plus tard. À force de ne pas se décider - et de vivre bien d'autres choses - on ne publie rien...

...donc, je saute sur l'occasion, je saisis le moment présent et je vous partage deux découvertes récentes :

D'abord, ce qu'une amie m'a envoyé cette semaine. Il s'agit d'une entrevue de Christiane Charette à la radio de Radio-Canada, le 8 septembre dernier, avec David Gilmour, romancier canadien et ex-critique de cinéma.

Non, ce David Gilmour n'est pas le bassiste des Pink Floyd... quoiqu'il y a une certaine ressemblance avec une chanson bien connue de ce groupe ! ;-)

Et si vous désirez un aperçu du livre avant d'écouter l'entrevue ou de l'acheter, cliquez ici.

Je ne vous en dis pas plus, mais en écoutant l'entrevue, vous comprendrez certainement pourquoi on en parle sur notre blog familial !

Et ensuite, ma lecture du moment, suggérée par ma chère amie et voisine d'en face: Les coloriés d'Alexandre Jardin. J'en avais déjà entendu parler mais je n'avais jamais pris le temps de le lire alors, là, je le fais. Je n'aime pas tout, tout, tout, mais vraiment, c'est un excellent roman, quasi-thérapeutique, et surtout combien dénonciateur de notre "adulterie", grand mal de société.

Alors voilà mes découvertes en cette fin d'été qui apporte enfin un peu d'eau au moulin... euh, je veux dire à la terre.

Sur ce, nos salutations à David Gilmour, qui a su écouter son fils (y'était temps !), à son fils Jesse d'avoir résisté et à Alexandre Jardin pour ses couleurs !

E