mercredi 29 août 2012

Mon interview avec André Stern dans Life Learning Magazine !!!

Je suis ravie et fière de vous annoncer que mon interview avec André Stern est publiée dans le numéro de septembre-octobre 2012 du Life Learning Magazine qui sort aujourd'hui ! Six pages (12 à 17), wow ! Et regardez-moi la photo de cette famille souriante et heureuse, une photo magnifique prise spécialement pour cette interview ! 
Pauline, Antonin et André Stern - par Isabelle Latournerie - 2012
Mise à jour du 6 septembre 2012:
L'interview est maintenant disponible en français, ici.

Ajout: Le Magazine VIVRE a publié un article que j'ai écrit à partir de cette interview, dans le numéro de novembre-décembre 2012. Il est disponible ici

-----

Si vous êtes abonnés, lisez-la vite, et écrivez-nous vos commentaires. 
Si vous ne l'êtes pas (comment est-ce possible?;-)) abonnez-vous vite, ou au  moins achetez ce numéro et, s'il-vous-plaît, lisez mon interview avec André Stern! 
(Vous sentez mon enthousiasme ici, n'est-ce pas ? Contagieux? J'ose croire que oui !)

Je désire remercier Wendy Priestnitz, qui m'a offert cette opportunité de publier cette interview exclusive, une première en Amérique. 

Merci, Wendy et Rolf, de Life Media.

Merci, André Stern, de m'avoir accordé si généreusement de ton temps, malgré un horaire chargé, alors que tu es en tournée en Europe.

Cette interview - tout comme le livre d'André Stern (''...Et je ne suis jamais allé à l'école'') - est très importante pour moi, et je suis persuadée qu'elle le sera aussi pour tous les lecteurs, unschoolers ou non, pour tous les parents, pour tous les enfants.

Je suis si heureuse. Merci beaucoup !

Je termine avec mes premiers remerciements:

Je désire remercier nos fils, Jérôme et Olivier, que nous avons appelés à venir partager notre vie, Stéphane et moi. Ces enfants, qui par leur soif de respect, de vérité et de liberté, ont dû lutter contre l'école dans ma tête trop souvent, contre les pressions sociales qui nous tenaient aussi parfois, et dont ce n'était pas le rôle d'ouvrir le monde pour leurs parents. Grâce à votre persévérance, votre force intérieure, votre courage aussi, vous avez osé être qui vous êtes, et demandé plus et mieux, une vraie vie vivante, celle à laquelle vous avez droit, celle à laquelle chacun a droit. Et du coup, en vous accordant plus de liberté et de vie, je me suis reconnectée à la vie en moi.

Olivier,
Jérôme,
vous êtes les personnes les plus aimantes, les plus aimables, et les plus respectueuses que j'ai jamais rencontrées. Vous êtes pour moi une source d'inspiration de tous les instants, vous êtes dans chacun des choix de vie que je fais, une inspiration à oser suivre mes enthousiasmes, à suivre mon chemin, à être qui je suis. Et je suis engagée à toujours faire plus et mieux, à faire un meilleur choix à chaque instant, afin que vous soyez respectés dans ce que vous êtes, chacun, et que vous ayez toujours accès à cette vraie vie d'apprentissage autonome et de joie dont parle André Stern dans cette interview.

Je vous aime de tout mon coeur !

Edith
 
P.S. Merci aussi d'avoir accepté de rire moins fort dans la cuisine pendant que je faisais cette première interview par téléphone avec André Stern, le 24 juillet dernier.

Love !

*********

I am pleased and proud to announce that my interview with Andre Stern is published in Life Learning Magazine, September-October 2012 issue, out today! Six pages (12 to 17), wow! And look at that picture of this family smiling and happy, a beautiful and exclusive photo by Isabelle Latournerie for this interview!

If you're a subscriber, read it quickly, and, please, send us your comments.

If you're not (how is that possible? ;-)) subscribe quickly, or at least buy this issue and, if you please, read my interview with Andre Stern! (You can feel my enthusiasm here, isn't it? Is it contagious? I would think yes!)

I want to thank Wendy Priestnitz, who gave me the opportunity to publish this exclusive interview, the first one in America, the first one in English too. Thank you Wendy, and Rolf, from Life Media.

Thank you, Andre Stern, for giving me so generously of your time, despite a busy schedule while you're on tour in Europe.

This interview - just like Andre Stern's book is very important to me, yes, and I'm sure it will also be very important to all readers, unschoolers or not, all parents, and all children.

I'm so happy. Thank you very much!

I finish with my first thanks:


I want to thank our sons, Jerome and Olivier, we called to share our lives, Stephane and me. These children, by their thirst for respect, truth and freedom, these children who too often had to fight against the school in my head, against the social pressures that kept us sometimes, and that this was not their role to play to open the world's doors for their parents. Due to your perseverance, your inner strength, your courage, you dared to be who you are, and asked for more and better, for a real life, this life that which you are entitled to, this life that which everyone is entitled to. And so, by giving you more freedom and life, I reconnected myself to my life too.

Olivier,
Jerome,
you are the most loving, kindest, and the most respectful persons I have ever encountered in my life. You are for me a source of inspiration in every moment, you are part of every life choices that I make, an inspiration dare to follow my enthusiasm, my own path, to be who I am. And I am committed to always do more and better
(''when you know more, you do more, when you know better, you do better'', thanks Erika Davis-Pitre!), to make a better choice at every moment (thanks Sandra Dodd, for those words of wisdom), so that you are respected in what you like, in who you are, each of you, and to help you always have access to this life of autonomous learning and happiness Andre Stern is talking about in this interview.

I love you with all my heart!



Edith

PS Thanks also for agreeing to laugh less stronger in the kitchen while I was making this first telephone interview with Andre Stern, in July.

Love!

 

mardi 21 août 2012

Souper et déjeuner

Hier...
raw sushi (sushi vivant, ça peut faire peur comme nom!) par Olivier, évidemment! 

et sushis végétaliens... par Édith !

avec tout plein de bonnes choses dedans

Délicieux ! On s'est jetés dessus !
 Et aujourd'hui, après le green smoothie (kale, bananes, framnboises et lin):

pancake aux bleuets, crème céleste et déco-framboises (la photo, c'est pour te souhaiter bonne fête, Lori !) 
 Olivier et Édith

vendredi 17 août 2012

unschooling vs homeschooling - définitions

Récemment, un maman qui avait lu un peu sur le unschooling et le homeschooling (école maison) demandait de l'aider à éclairer la différence ou, plus simplement, d'expliquer comment fonctionne le unschooling
Elle cherchait une définition heureuse et vibrante de ce que l'idée de unschooling signifie. Elle était déjà sur une bonne piste.
Parmi les réponses qu'elle a reçues, j'en ai retenu deux et j'ai demandé à leurs auteures, Pam Laricchia et Linda Clement, l'autorisation de les traduire et les publier car elles peuvent vraiment aider d'autres personnes à bien saisir ce qu'est le unschooling. Elles ont généreusement accepté.

« À sa plus simple expression, le unschooling est apprendre sans un programme d'études.
Au lieu de suivre l'idée de quelqu'un d'autre au sujet de ce que vous devriez apprendre, et dans quel ordre, pour ensuite vivre dans le monde réel à l'âge adulte, les unschoolers vivent dans le monde réel tous les jours et acquièrent les compétences et les connaissances dont ils ont besoin tout au long du chemin. 
L'apprentissage est considéré comme une activité continue, tout au long de la vie, plutôt que quelque chose qui doive être complétée à un certain âge et approuvée, contrôlée par la remise des diplômes. De cette façon, si quelqu'un ne rencontre pas le besoin ou l'intérêt d'en apprendre davantage sur le magnétisme (ou la géométrie ou la Seconde Guerre mondiale ou la création de diagrammes) avant d'avoir 23 ans (si jamais cet intérêt vient), il l'apprend alors. C'est quand il a une signification personnelle pour soi que l'apprentissage réel coule - qu'il est compris et retenu.
"Qu'est-ce que le unschooling?" est une jolie question globale parce que vous allez bientôt vous rendre compte que c'est plutôt un mode de vie et qu'il imprègne votre regard sur la vie. :-) » ~ Pam Larrichia


J'OSE la vie ! (journaljose.blogspot.com)
Passionné par l'alimentation vivante,
Olivier a appris à faire du chocolat cru...


J'OSE la vie ! (journaljose.blogspot.com)
et il nous en a fait aux bleuets ! 
C'était dé-li-cieux !


***
 « Le principal moyen par lequel le unschooling fonctionne est de ne pas encombrer l'expérience qu'un enfant vit avec le monde avec un quelconque programme qui vient de quelque part à l'extérieur de la vie de cet enfant.

Ou encore, on peut dire que "ça fonctionne de la même façon que l'enfant a appris à parler."
Il est devenu évident pour moi, à mesure que mes enfants grandissaient vers l'âge de la scolarité, qu'ils étaient entièrement capables d'apprendre à fonctionner dans le monde dans lequel ils se trouvaient, sans leçons ou tests ou mesures ou 'normes'. Et, ils étaient intrinsèquement intéressés par la « maîtrise » plutôt que par le « passage ».
Ainsi, nous avons principalement continué à faire ce que nous avions fait depuis qu'ils sont nés: vivre à leurs côtés. » ~ Linda Clement


J'OSE la vie ! (journaljose.blogspot.com)
Stef avait récupéré des pièces de tissu feutré,
Olivier a recueilli de la mousse de quenouilles
J'OSE la vie ! (journaljose.blogspot.com)
et il en fait des protections pour les bras
cousues à la main.
(pour les combats à l'épée)

mercredi 15 août 2012

The Farm Guy - Notre fermier de famille

Aujourd'hui, nous vous présentons nos fermiers de famille, et amis ! 

Grâce à Léa et Arham, et toute l'équipe de La Ferme Hantée, nous recevons des paniers remplis à profusion de fruits et légumes bio tout frais chaque semaine. 

Comme vous le savez, Olivier y a fait du wwoofing à quelques reprises, en 2010 et 2011.  (Stef et moi aussi, parfois.)
À l'automne 2011, alors qu'il y travaillait pendant quelques semaines, il a trouvé, en la personne d'Arham, quelqu'un avec qui avoir le p'tit coup de pouce qui lui manquait pour passer au "tout cru" lui aussi. Il est rentré à la maison, fin octobre, tout cru, tout vert (façon de parler, hein !), et plein d'énergie ! 

Depuis, il n'a pas beaucoup changé: il travaille comme un fou, dort dehors, et pique des sprints,  grimpe aux arbres, marche sur les murs ... encore plus vite et plus haut qu'avant ! :-D


Arham a beaucoup inspiré Oli, il est ainsi devenu ''The Farm Guy'', un héros de BD.

La potion - par OliKan

Fallait bien s'y attendre qu'un jour, un journaliste le trouverait aussi. Voici l'entrevue, par Marc Allard du quotidien Le Soleil, avec Arham jeudi dernier à l'Accommodation bio, à Limoilou.


Photo Le Soleil, Steve Deschênes, août 2012
Salut Arham ! On se voit jeudi ! 

Edith pour JOSE

mardi 14 août 2012

Zelda couch surfing

La semaine dernière, nous avons eu la joie d'héberger d'autres couch surfers, deux jeunes femmes qui habitent en France, Nolwenn sur Belle-Isle, en Bretagne, et Eileen qui habite la même île en été, et Le Mans en hiver. Cependant, cette fois, j'ai "oublié" d'inscrire notre numéro de téléphone pour qu'elles nous appellent en arrivant à Québec... j'étais pourtant sûre de l'avoir fait. Elles ont donc attendu plus d'une heure devant le IGA..., où j'ai couru les chercher dès que nous avons su lorsque Olivier a vérifié les courriels en début de soirée. Je leur ai timidement offert les restes de notre repas du soir, qu'elles ont accepté de bon coeur. Et surprise, Stéphane et Meghan sont passé nous dire bonjour (ou plutôt bonsoir) en revenant, à vélo, d'un cours aux Jardins vivaces. On a bavardé un peu, installé Nolwenn et Eileen au sous-sol après avoir regardé Jérôme se démener contre les "méchants" dans Skyward Sword... et mis Meghan au lit (oui, oui, il a même fallu que je lui raconte une histoire pour qu'elle dorme), pendant que Stéphane choisissait d'enfourcher son vélo pour rentrer dormir chez lui. (l'autre Stéphane, pas le nôtre, évidemment!)

Le lendemain, Nolwenn et Eileen nous ont raconté un peu comment elles se sont connues. Elles sont amies depuis la prime enfance, leurs maisons sont si près l'une de l'autre qu'elles pouvaient se dire bonjour de la fenêtre. On a découvert leur coin de paradis, grâce à google view. J'espère bien pouvoir aller leur dire bonjour un jour d'été. Les plages sur cette île semblent paradisiaques. En partant, elles nous ont laissé en souvenir de beaux dessins, qui seront sans doute exposés dans une galerie d'art à New York un jour, donc pas d'images sur ce blog, non, non! ;-)

*******************

Ce week-end, deux autres jeunes femmes en route vers les Maritimes s'arrêtaient chez nous pour partager un souper sur la terrasse, visiter le Vieux-Québec, dormir un peu (c'est bien pour ça le couch surfing!), et partager un peu notre vie. Et quelle joie de pouvoir enfin partager notre passion pour The Legend Of Zelda ! Michelle connaissait un peu, mais Tisha, elle, s'y connaît vraiment. Elle joue à Zelda, comme tous ses frères et soeurs. Dès qu'on a su, Jérôme leur a fait visité sa salle d'art: vous auriez dû voir le large sourire sur le visage de Tisha et entendre ses exclamations ! C'est tellement bon de partager notre enthousiasme ! Elle a dit que son plus jeune frère serait fou de joie s'il pouvait visiter aussi.

Bien sûr, nous leur avons alors montré le bouclier de Link, et la Master Sword en cours, et quelques photos des étapes de fabrication. Tisha a alors souhaité faire des photos pour envoyer à son frère; les voici:

Tisha (
Elle ferait une superbe Princesse Zelda, non ?)
Tisha et Michelle :-)

Hey Coddy ! Come visit anytime, you're welcome !



Avant de quitter hier, Michelle nous a offert cette jolie aquarelle
et un touchant message de remerciement, signé par toutes les deux. 

Merci pour votre visite ! Bon voyage !
Et revenez nous voir quand vous voulez !

mardi 7 août 2012

L'heure des décisions

Decision Time, par Sandra Dodd
Traduction: J'OSE la vie !
J'OSE la vie ! (journaljose.blogspot.com)
Ma première chemise, style "Link",
pour Oli (J'OSE la vie ! - 2011)
« L'heure des décisions n'est pas à propos de ce que vous ferez l'année prochaine ou pour le reste de la vie de votre enfant. L'heure des décisions est à propos de ce que vous ferez dans les cinq prochaines secondes. Je recommande de vous lever et de faire quelque chose de gentil pour une autre personne, sans un mot et en douceur. N'envoyez jamais la facture; faites-en un cadeau que vous oubliez ensuite. Faites-le à nouveau plus tard dans la journée. Ne nous le dites pas, ne le leur dites pas, faites-le tout simplement. »  
~Sandra Dodd
J'OSE la vie ! (journaljose.blogspot.com)
Banana split végane comme Jérôme les aime !


jeudi 2 août 2012

Les étapes du unschooling

photo : J'OSE la vie ! (journaljose.blogspot.com)
Pleine lune, par Jérôme (photo: J'OSE la vie)

Stages of Unschooling, par Sandra Dodd
Traduction:  J'OSE la vie !


« La première étape est toute la crainte, l'incertitude et l'angoisse.

Puis vient la déscolarisation et alors on remarquera combien de nos pensées sont basées sur le milieu scolaire et comment il est facile pour les adultes de rabaisser et de discréditer les enfants. Cela prendra un an ou deux.

Après que l'école ait commencé à se retirer, ce sera comme les étoiles apparaissant dans un ciel noir, par une nuit claire à la campagne. Elles ont toujours été là, mais vous ne pouviez pas les voir à cause de l'éclat du soleil ou des lumières de la ville. 

Ensuite, vous commencerez à remarquer qu'elles ne sont pas toutes identiques, qu'il en existe de différents modèles, et qu'il y a l'histoire, et la science, la mythologie, l'art aussi, et tout à coup la lune apparaîtra ! 

Et puis, vous entendrez les coyotes et les hiboux, puis de l'eau en mouvement quelque part ... qu'est-ce que cette eau ?

Ce pourrait être à peu près comme ça, ou ce pourrait être exactement comme ça. Mais jusqu'à ce que vous arrêtiez de faire ce que vous faisiez avant, vous ne verrez pas ces étoiles.

Après quelques années à se complaire dans l'apprentissage naturel et la richesse de l'univers, si vous ou vos enfants décidez de prendre une cours, ce sera une expérience entièrement différente de celle que vous auriez eu quand l'école éclipsait aussi largement votre vision du monde. » ~Sandra Dodd