mardi 1 décembre 2015

Super Santa - le calendrier de l'Avent qu'on joue en ligne - une création québécoise

C'est le 1er décembre et Super Santa est de retour !

Avez-vous rejoué au niveau 1 du jeu calendrier de l'avent Super Santa 2014 ?

http://oli-jeux.jimdo.com/super-santa-2014/

Psst! Savez-vous que vous pouvez maintenant débloquer le niveau suivant lorsque vous êtes coincé? 

Plus de détails dans le jeu...

exemples de niveaux/journées du calendrier

Super Santa est une création québécoise.

Un cadeau amusant, équitable et gratuit (ou contribution volontaire, ce qui permet aux développeurs indépendants de poursuivre le développement et l'amélioration de leurs projets.)

Amusez-vous bien ! 

Édith

Microgarden version 0.23 : Les pommiers sont arrivés!

Microgarden version 0.23 : Les pommiers sont arrivés! (4 couleurs de pommes)



Microgarden est un petit jeu gadget de bureau. C'est un tout petit jardin dans lequel vous semez des graines et les laissez pousser pendant que vous faites autre chose sur votre ordinateur. Une fois de temps en temps vous revenez voir votre jardin et vous récoltez ce qui est prêt. Voilà!
Microgarden 0.23 :
* Windows 32 bits
* Linux 32 bits
* Linux 64 bits
 
Nouveautés dans cette version : Pommes (4 couleurs), l'Analyseur donne l'âge des plants et plus encore!
 
Nouveautés des versions précédentes : Tutoriels, Fraises, Bleuets et plus.

Retrouvez ce jeu sur :
GameJolt
itch.io

jeudi 5 novembre 2015

« Ce qu'on doit à l'enfant ? On lui doit le bonheur. » ~ Michèle Stern

Beaucoup de nouveau sur le blog Actualités de l'Écologie de l'enfance, depuis la sortie d'Alphabet, le film, en France.

Dont ces perles :
« Quand l'enfant vient monde, ça c'est une chose, il vient au monde parce que c'est son heure, mais après il faut que son environnement le fasse naître. Mais on n'a rien à lui apprendre. Simplement il faut laisser être cette force vitale, cette énergie vitale et c'est tout.
 
photo du film Alphabet, la peur ou l'amour, d'Erwin Wagenhofer
Quel est le poids de ce projet scolaire au regard des forces de vie qui sont dans l'enfant ? Ce qu'on doit à l'enfant ? On lui doit le bonheur. Et on se dit qu'on devrait maintenant tous se mettre à regarder les petits enfants avec le respect que ça oblige. On n'oserait plus jamais se conduire comme on se conduit avec les petits enfants, leur découper la vie en tranches, en apprentissages. Il n'y a rien à leur apprendre, il faut les laisser être c'est tout. Il faut les accompagner et n'avoir pas de but éducatif.» ~Michèle Stern, dans Alphabet


Je vous invite à aller y jeter un œil ou deux, et les oreilles aussi, tiens ! :-) C'est par ici.

Édith

vendredi 23 octobre 2015

L'enthousiasme d'apprendre tout seul - André Stern invité sur Les Maternelles


« L'enfant qui n'est pas conditionné par l'environnement scolaire ne prend pas les autres enfants comme référence, il prend les autres humains. » ~André Stern


mercredi 16 septembre 2015

L'eau vive de Guy Béart aura bercé mon enfance

Merci maman, d'avoir bercé mon enfance avec l'eau vive de Guy Béart.
J'ai fait de même avec nos enfants, si souvent, si souvent.
Encore ce soir...

Salut Guy ! dont nous découvrons la voix le soir du jour où tu es parti... 

Et merci !
Édith


dimanche 30 août 2015

Apprendre en liberté - Radio-Canada NB

Un-schooling ou apprendre en liberté.

Une alternative à l'apprentissage obligatoire à l'école basée sur les intérêts et la curiosité de l'enfant. 

Un reportage de Janie Mallet dans le cadre de l'émission L'heure de pointe du vendredi 28 août 2015, sur Radio-Canada, Nouveau-Brunswick. 

Édith répond aux questions de la chroniqueuse.



http://ici.radio-canada.ca/emissions/L_heure_de_pointe_acadie/2014-2015/archives.asp?date=2015%2F08%2F28&indTime=2129&idmedia=7334935

jeudi 20 août 2015

Radio-Canada : Table ronde sur l'école maison ? ... ou sur la vie !


On parle écologie de l'enfance à l'émission Medium Large, sur les ondes de Radio-Canada. 

Medium Large, Première Chaîne, Radio-Canada
J'OSE la vie ! - été 2015










Partir de l'enfant
« Il n'y a pas de mode d'emploi pour les parents. En vivant avec l'enfant, on connaît très bien ce qu'il est, ce qu'il a envie d'apprendre », estime Édith Chabot, qui est aussi vice-présidente de l'Association québécoise pour l'éducation à domicile.
« Intervenir en partant d'autre chose que de l'enfant, c'est-à-dire de nos craintes à nous comme d'un programme, d'une méthode ou d'une approche, on perd notre concentration sur l'enfant, on n'est plus avec lui, dans ses enthousiasmes à lui, dans son rythme. On commence à vouloir entrer des choses dans son cerveau, plutôt que de voir ce qu'il veut en sortir », poursuit-elle.


C'est par ici : http://ici.radio-canada.ca/emissions/medium_large/2015-2016/archives.asp?nic=1&date=2015-08-20  
À 9h26min.

Édith

mardi 28 juillet 2015

Lancement du jeu Summer Days

Le jeu Summer Days est officiellement lancé!


http://oli-jeux.jimdo.com/summer-days/Ainsi qu'une nouvelle version de Microgarden (version 0.21).

Il y est entre autre possible d'importer les produits de nos petits jardins pour créer de savoureuses recettes de notre crèmerie... végétalienne.

La création de jeux est en tout point semblable à celle d'un film ou d'un roman.

Amusez-vous bien, et bon été !

lundi 20 juillet 2015

Les questions que pose Erwin Wagenhofer, réalisateur du film Alphabet

On nous demande parfois de quoi traite le film « Alphabet » qui sera projeté en avant-première à Québec tout bientôt. Voici ce que nous dit le réalisateur, Erwin Wagenhofer - Filmemacher

Des questions sérieuses auxquelles il a tenté de trouver des réponses, que vous découvrirez à Québec, le 29 juillet prochain.

Un film essentiel comme rarement on en voit. Soyez des nôtres. Et partagez !
Ensemble, changeons le monde... pour la vie.
Édith

samedi 18 juillet 2015

Infolettre André Stern au Canada - juillet 2015


Infolettre André Stern au Canada

Avant-première d'Alphabet à Québec et tournées de conférences et ateliers avec André Stern, du 29 juillet au 2 août 2015.

View this email in your browser

L'écologie de l'enfance et Erwin Wagenhofer, en collaboration avec J'OSE la vie ! et les AmiEs de la Terre de Québec, ont le plaisir de vous convier à l'AVANT-PREMIÈRE du film « Alphabet, la peur ou l'amour » à QUÉBEC, le 29 juillet 2015 dès 18h30, au cinéma Cartier.

Ce voyage dans le monde de l'éducation nous amène à la rencontre d'experts tels que Sir Ken Robinson, le Dr. Gerald Hüther, chercheur en neurobiologie avancée, Arno Stern, chercheur-pédagogue ou Pablo Pineda, professeur diplômé né avec ce qu'on appelle habituellement le syndrome de Down.

Réservation obligatoire avant le 22 juillet 2015.

Calendrier et réservation sur www.andrestern.ca
 

« L'idée à l'origine de ce film n'était donc pas de comparer entre eux des systèmes d'éducation ni de les évaluer.
En m'appuyant sur une situation qui n'est plus satisfaisante, j'ai souhaité inviter le spectateur à entreprendre un voyage, à bouger, à sauter lui-même le premier pas.
La vie, c'est le mouvement. »
~ Erwin Wagenhofer - Filmemacher
« Ce qu'on doit à l'enfant ? On lui dont le bonheur. »
Aidez à « faire refleurir la confiance en l'enfant ».

Partagez votre enthousiasme, et cette affiche, avec tous les gens que vous aimez : parents, collègues et amis, et sur les réseaux sociaux, bien sûr.

Imaginez le nombre de personnes qu'on peut toucher en partageant chacune, chacun, avec 2, 5 ou 100 personnes !

André Stern partage son témoignage et ses réflexions avec le même enthousiasme auprès de 50 que de 1000 ou 1500 personnes.

Ces rencontres s'adressent au grand public, parents et grand-parents, jeunes et étudiants, écologistes, chercheurs, enseignants, employeurs, salariés, bénévoles ou travailleurs autonomes.
Nous sommes tous des enfants.
Au grand plaisir de vous accueillir à Québec, à La Patrie et à Gatineau !

Édith et toute l'équipe d'André Stern au Canada

mercredi 15 juillet 2015

L'énergie des Rolling Stones à Québec : un menu végétalien cru signé Ôm Prana

COMMUNIQUÉ                                                                             

Québec, 15 juillet 2015 – L'énergie des Rolling Stones, c'est Ôm Prana, premier restaurant végétalien cru à Québec, qui aura le plaisir et l'honneur de la nourrir.

Moment historique aujourd'hui : de passage à Québec pour offrir le concert le plus attendu de l'été, le célèbre groupe de rock britannique Rolling Stones a demandé un menu végétalien cru qui lui sera concocté dans les cuisines d'Ôm Prana, rue Saint-Joseph, le premier restaurant végétalien cru en ville. 
image : http://99scenes.com/
Comme plusieurs autres rockers qui sont passés dans la vieille capitale dont Paul McCartney et Bryan Adams, on apprend que le groupe de Mick Jagger mange végétalien, lui aussi. Le célèbre groupe de rock qui présentera ce soir le dernier concert de sa tournée nord-américaine Zip Code pourra se délecter des fameux rouleaux yin yang et du pad tao signés Ôm Prana.

De plus en plus de gens partout dans le monde et, bien sûr, beaucoup d'artistes, choisissent une alimentation végétalienne vivante pour préserver leur vitalité. Que les Stones le fassent aussi ne pourra que rassurer leurs fans qui pourront entendre encore longtemps le groupe réputé pour sa longévité.

Consciente du lien entre alimentation, santé, écologie et éthique, Nancy Bilodeau, propriétaire d'Ôm Prana, offre un menu plein de vitalité qui réjouit autant les gens d'ici que les visiteurs et touristes.

Gageons que Mick Jagger pourra désormais chanter : I can get satisfaction!

---

Ôm Prana, 241 rue Saint-Joseph Est, Québec 
581-742-9742
Site internet : http://omprana.ca
Page facebook : https://www.facebook.com/OmPranaInc



Édith C.-Laflamme
J'OSE la vie !

lundi 13 juillet 2015

Tribute to Satoru Iwata, Nintendo president, by Jerome-Charles



I wanted to do a tribute for Satoru Iwata San...
Farewell Mr. President, best wishes to your team.
Jerome-Charles

"On my business card, I am a corporate president. In my mind, I am a game developer. But in my heart, I am a gamer." ~ Satoru Iwata

jeudi 9 juillet 2015

Avant-première à Québec du film Alphabet d'Erwin Wagenhofer


L'équipe de J'OSE la vie ! est ravie et fière de vous annoncer l'avant-première d'Alphabet à Québec, le 29 juillet prochain.
Avec conférence d'une heure, par André Stern, auteur et conférencier international et protagoniste du film.

Ce film s'adresse à tous, parents ou pas, éducateurs ou pas.
N'hésitez pas à partager cette bannière dans vos réseaux, ou l'affiche qui arrive très bientôt.


« L'idée à l'origine de ce film n'était donc pas de comparer entre eux des systèmes d'éducation ni de les évaluer. En m'appuyant sur une situation qui n'est plus satisfaisante, j'ai souhaité inviter le spectateur à entreprendre un voyage, à bouger, à sauter lui-même le premier pas. La vie, c'est le mouvement. » ~ Erwin Wagenhofer - Filmemacher

Note : Le film sera projeté en version originale sous-titrée en français.
(La  version originale est présentée dans la langue de chacune des personnes rencontrées donc en allemand, français, anglais, chinois et espagnol.)

mercredi 8 juillet 2015

Faire une différence - Make a difference - Jane Goodall



juin 2015
extrait :
« Nous sommes tous interconnectés, humains, animaux, notre environnement.
Quand la nature souffre, nous souffrons.
Et quand la nature s'épanouit, nous nous épanouissons aussi. » 
~ Jane Goodall 

Voici des mots tout simples de Jane Goodall.

Tout simple, et combien vrai. Nous faisons tous une différence dans le monde, par chacun de nos choix, à chaque instant.
Cette attitude de respect est au cœur de notre engagement à J'OSE la vie ! de même qu'à l'écologie de l'enfance.

Si l'écologie propose le respect de la nature, l'écologie de l'enfance propose le respect de la nature... de l'enfant, donc, de l'humain.






Un enfant respecté, respecte la nature : les humains, les animaux, l'environnement.
Je le sais, je le vis, je le vois. 

Essayez pour voir ! :-)

Édith

dimanche 21 juin 2015

Microgarden version 0.19 - plus de vie dans votre jardin !

Un développeur de jeux vidéos qui est aussi permaculteur-écolo-végane, et québécois ?

Quand il ne jardine pas, il trouve parfois le temps de travailler à développer un petit jardin en ligne aussi amusant que réaliste. 

Pour toujours plus de réalisme, voici une mise à jour de Microgarden, version 0.20, avec ces nouveautés :

* poivrons verts, choux,
* pissenlits, myosotis,
* insectes pollinisateurs,
* pluie,
* melon d'eau, pois, et plus encore.



Laissez vous inspirer et faites de même dans vos jardins.
Osez... la vie ! :-)

vendredi 19 juin 2015

Pour que refleurisse la confiance en l'enfant - André Stern au Québec du 29 juillet au 2 août 2015

 
Nous sommes ravis de vous annoncer la nouvelle tournée d'André Stern au Québec tout bientôt.

Et pour une première fois à Québec, projection du film Alphabet, d'Erwin Wagenhofer. 

Toute l'info sur  http://andrestern.ca

Calendrier
Réservations

Au plaisir de vous y rencontrer !

L'équipe J'OSE la vie !

mardi 9 juin 2015

Évaluer la 'scolarisation à domicile' comme on voit une étoile filante : découvrir un nouveau milieu


Je viens de voir deux étoiles filantes !
Attendez, je vous raconte. Je viens de vivre non pas un mais deux de ces ''aha moments'' comme les appellent les anglophones.

Évaluer ? Observer, d'abord. Je fais la révision d'un document à propos d'ententes et de modalités pour 'évaluer la scolarisation à domicile', où nous parlons de voir à ce que les intervenants (scolaires, pour le moment) reçoivent une formation/information juste, ceci étant essentiel afin de ne pas confondre ou comparer le vécu de ce choix éducatif avec un vécu scolaire.

Il faut savoir que la scolarisation est souvent l'unique lieu-et-mode d'apprentissage que ces gens - et la majorité de nos concitoyens - voient et donc, connaissent.

Prendre le temps d'apprendre à (re)connaître d'autres lieux et modes d'apprentissages est pourtant fascinant, et tout simple puisque l'apprentissage se vit constamment. C'est ce que Stéphane et moi avons fait, comme bien d'autres parents. C'est ainsi qu'on (re)découvre ce qu'est l'enfant. De plus en plus souvent aujourd'hui, la science démontre ce que nous sommes très nombreux à avoir observé.

Par l'observation, on apprend à voir ce que l'enfant apprend, ce qu'il aime et veut connaître, de quelle façon et selon quels rythmes propres il le fait. On observe l'utilisation et l'utilité de ces apprentissages, dans sa vie, à court et à long terme. On en voit aussi l'effet en lui, en soi, et autour de nous.

Pour ce document, donc, je fais plusieurs suggestions dont celle d'apporter cette précision que la communication repose sur la confiance. 
« Pour communiquer, il faut s'aimer. » disait un auteur dont j'ai oublié la signature. (Était-ce Fotinas?)
Attitude, confiance
C'est alors que je réalise (1er aha moment)  que cette attitude de confiance dont on parle avec l'écologie de l'enfance est la même ici. Oh! je le savais déjà, bien sûr, mais parfois, on réalise de nouveau et l'effet est plus vivace, plus fort, plus net, bref, vous savez de quoi je parle.

L'attitude de confiance que peuvent choisir d'adopter les intervenants scolaires lors d'une demande d'évaluation de l'expérience éducative hors milieu scolaire leur permettra d'en apprendre plus sur ce choix éducatif différent que font des parents, québécois dans le cas qui nous intéresse. Et mieux comprendre ce choix éducatif différent permettra de même d'observer ce qu'il apporte à l'enfant, dans ses apprentissages et dans sa vie, à court, moyen et long terme. Et de là à toute la société.

C'est déjà le cas, parfois. Il y a des parents qui ont de bonnes communications avec des intervenants 'scolaires'. Bien sûr, certains n'en sentent pas le besoin et c'est très bien ainsi. Mais d'autres souffrent que ce ne soit pas le cas.

Les parents qui assument leur droit et devoir d'éducation sont des parents engagés. Si certains choisissent ensuite de témoigner de leur vécu, cela relève d'une bien grande générosité. Il s'agit de don de soi. Et pour que cela demeure un 'don', on ne saurait l'exiger, n'est-ce pas ?

Arrêtons-nous un moment.

Devant l'inconnu, confiance ou méfiance ?
Regardons comme il nous semble une évidence que la très grande majorité des gens ne témoigne pas publiquement et/ou constamment de son vécu, de ses choix, de son quotidien, de ses apprentissages ou de ses travaux ou activités. Et c'est très bien ainsi. Personne ne nous le doit et nous n'oserions imaginer la taille colossale des bibliothèques et le nombre astronomique de conférences auxquels on aurait droit sinon ! :-)
Il arrive pourtant que certaines personnes imaginent demander à qui fait un choix différent - pourtant légal, légitime, et respectueux - d'expliquer, de justifier.
Crainte ? Méfiance ? Peur de l'inconnu ? 
Le petit humain va plutôt naturellement vers l'autre, confiant... Faire de même est à la portée de chacun. Ce mouvement ne naît-il pas de la curiosité naturelle de l'humain de vouloir explorer, découvrir et comprendre le monde dans lequel il vit ?

Être témoin d'un apprentissage, comme voir une étoile filante
Maintenant, revenons à cette 'évaluation' dont nous parlons ici, et qui devient un témoignage de vie que choisissent de faire certains parent.
En être témoin, c'est avoir la chance, inouïe, d'avoir accès au vécu de l'autre. Comme lors de ce moment où l'enfant comprend quelque chose de nouveau, là, devant nous, live

L'enfant ne nous doit pas ce témoignage, qui se produit pourtant à l'occasion. Lorsque j'ai eu la chance de l'observer, à quelques reprises, je me suis sentie d'un coup emplie de gratitude, je dirais même d'une certaine grâce. Comme lorsque j'ai eu la chance de voir une étoile filante, en roulant sur l'autoroute, un soir d'été. Moment magique, qui plus est avec mon fils à mes côtés ! Magique et banal tout à la fois. 

Pour l'apprentissage, c'est pareil. C'est naturel, ça arrive, c'est normal. Une connexion de plus entre nos neurones, un moment comme il s'en vit des centaines au quotidien dans le cerveau de chacun, le mien, le vôtre. Mais en être témoin, pour moi, est comme partager la connexion qui vient de se faire dans le cerveau de mon enfant et du même coup ressentir une connexion entre lui et moi. 
Comme une étincelle qui jaillit de mon cœur. 
Comme une étoile filante.
Cadeau du ciel.

Découvrir un nouveau milieu
Alors vient mon second aha moment de la soirée ! Je rédige, relis, révise. Je songe à ces gens des milieux scolaires qui apprennent, apprendront, ce qu'est ce vécu différent, petit à petit, en (r)établissant, en choisissant, une communication basée sur la confiance et le respect. Et tout à coup, les mots me parlent :  ce sera, pour eux, comme découvrir un nouveau milieu. Constater la différence entre milieu scolaire et milieu familial et social.
Le mot milieu est venu. Une étincelle qui jaillit. Comme l'étoile filante... file.

Apprendre à découvrir un nouveau milieu. Voilà où se situe le choix à faire en matière d' 'évaluation de l'apprentissage hors école'. L'enfant vit - et, forcément, vit ses apprentissages - en milieu scolaire et/ou en milieu familial et social. Le milieu fait la différence.

Un vécu différent, une séquence personnelle
Et cette nuit, en travaillant, je pense que ce mot pourra être utile au parent qui voudra témoigner, exprimer en quoi, pourquoi, comment, l'apprentissage de son enfant est vécu différemment du vécu scolaire. Il est différent sans pour autant être moindre ou pouvoir être amoindri par l'idée que voudrait s'en faire qui ne connaîtrait par un rythme distinct, une séquence étrangère, une fréquence inconnue, propre à chaque enfant, et porteuse de ce qu'il est, aime, fait. Et fera.

Avec une attitude de confiance et de respect envers l'enfant, moi, le parent, j'apprends beaucoup. Cela m'apporte bonheur, et de là reconnaissance, gratitude, envers la vie et ceux que nous avons appelés à la vie.

Avec cette même attitude de confiance et de respect envers le parent, l'autre  - employé du milieu scolaire, ami, voisin, collègue, etc. - apprendra beaucoup aussi, j'en suis convaincue. Et il aura alors devant lui, en lui, le potentiel d'être heureux et reconnaissant de ce don de soi, de cette générosité que lui aura offerte ce parent.
Mon espoir, ce soir, est que chacune, chacun, voit cette étoile filante en roulant sur l'autoroute un soir d'été. Et, comme ça a été le cas pour moi et pour bien d'autres parents, je souhaite que la magie de ce moment banal le ramène à sa propre enfance, à ses apprentissages, à ce qu'il aime, à faire les choix qu'il veut faire, de vrais choix. 
Avec confiance, et respect.

C'est le vœu que je fais ce soir, et deux fois plutôt qu'une, car, ce soir, j'ai vu deux étoiles filantes. J'y mets toute mon énergie et j'ose espérer que, bientôt, le Québec devienne un modèle en ce sens. 


Édith

mardi 2 juin 2015

Changement au présent, guérison du passé, espoir pour le futur

Auteure : Sandra Dodd
Traduction: J'OSE la vie !

photo : J'OSE la vie !
« Souvent, les gens résistent à l'idée que vivre le 'unschooling' implique plus que de laisser leurs enfants jouer. Ils n'aiment pas penser que ça implique de changer soi-même.

Peu à peu, pourtant, la liberté de l'enfant crée un nouveau relâchement chez les parents. Et à mesure que l'un augmente, l'autre aussi. Quand un parent atteint un point sensible où il ressent jalousie et ressentiment, c'est souvent un signe qu'il y a un souvenir d'enfance douloureux qui n'a pas encore été mis à sécher.

Quand on est tenté de dire "non", et qu'on a cette petite conversation intérieure qui conduit à penser "Pourquoi pas ?", ça peut être la guérison qui se présente. 


Quand j'en suis là, je revois ma maman dire non, puis je l'imagine avoir été suffisamment ouverte pour dire oui plus souvent, et je me représente moi dans mon enfance ayant un frisson de liberté et d'approbation. Il y avait une certaine liberté et certaines approbations mais je peux en imaginer beaucoup plus, et en arroser mes enfants.

Parfois, j'imagine ma grand-mère dire "oui" beaucoup plus souvent à la jeune fille qu'était ma maman, et je pense que peut-être si ma maman avait eu plus de liberté, elle en aurait eu plus à propager partout. J'espère que mes enfants n'auront pas à penser autant avant de dire oui à leurs enfants.

D'autres personne ont mentionné se sentir plus légères et moins liées aux "il faut" [lors de leur cheminement]. Il ne semble pas y avoir d'importance entre le fait de commencer par les questions "éducatives" ou plutôt par des questions générales à propos de parentalité, tout se construit ensemble. Toutes les relations vont mieux. » ~ Sandra Dodd

dimanche 24 mai 2015

Art, Zelda, unschooling, et gratitude

En lisant le post du jour sur Just Add Light And Stir, ce matin, dans la cuisine, j'ai souri : Jérôme assis en face de moi porte justement ce t-shirt aujourd'hui. :-)
t-shirt de Jérôme 24 mai 2015
Et je le dois justement à Sandra Dodd d'avoir eu la possibilité d'acheter en ligne ce vêtement 'art about art' pour que notre fils le découvre sous le sapin à Noël.
 
Jérôme aime ces deux choses : l'art et Zelda. Il en a fait des centaines d’œuvres déjà, dessins, murales, BDs, sculptures et bien plus encore comme vous le savez puisqu'on en a déjà beaucoup parlé ici. 
Je profite donc de ce clin d’œil aujourd'hui pour remercier Sandra pour cette idée qu'elle a publiée sur facebook un jour de 2014.

 
Je me sens à nouveau l'envie de trouver le temps pour enfin faire la mise en page et mettre en ligne LA publication sur le sujet qui attend en file depuis quelques années (!).

Et puisque nous sommes dans la gratitude, je termine sur ces mots que j'ai publiés sur facebook plus tôt cette semaine, en vous souhaitant le bonheur de partager la joie de vos enfants dans tout ce qu'ils aiment.

« Je suis si heureuse, j'adore ma vie AVEC nos enfants. Leur authenticité, leur sincérité, leur humour aussi, et toujours tant d'amour et de compassion pour tous les vivants, quel bonheur !
Une vie de unschooling, c'est apprendre de la vie dans la vie à chaque instant, c'est être aimant, tendre, respectueux et confiant avec ses enfants, avec le résultat de préserver et enrichir notre relation d'amour, de tendresse, de respect et de confiance, à chaque instant... et c'est le bonheur que je vous souhaite. »

Sincèrement,
Édith

mercredi 13 mai 2015

Microgarden, le nouveau petit jeu gadget de bureau pour jardiniers

D'un développeur jeux vidéos, permaculteur, gane, et québécois, voici Microgarden!



Microgarden est un petit jeu gadget de bureau. C'est un tout petit jardin dans lequel vous semez des graines et les laissez pousser pendant que vous faites autre chose sur votre ordinateur. Une fois de temps en temps vous revenez voir votre jardin et vous récoltez ce qui est prêt. Voilà !


Microgarden is a little desktop gadget game. It's a tiny garden in which you sow seeds that you let grow while you're doing other things on your computer. Every now and then you come back and harvest what's ripe. Voilà!
  
Microgarden est en développement (bêta) / Microgarden is under development (beta)

Microgarden 0.18 :
Disponible sous Windows 32 bits, Windows 64 bits, Linux 32 bits
Téléchargement gratuit ici.